Le Cahors et son cépage Malbec

Les vins de Cahors les plus noirs

« Si tu vois tes doigts à travers la robe du vin, alors ce n’est pas du Cahors. » Comme nous le rappelle ce vieil adage, le vin Cahors se distingue depuis sa création par sa robe particulièrement sombre et profonde. Situé dans le département du Lot et s’étendant sur 4 500 hectares de vignes entre Cahors et Soturac, ce vignoble est reconnu comme l’un des plus anciens d’Europe. Avec pas moins de 200 000 hectolitres produits par année, sa composition fait essentiellement appel au malbec (ou cot), le cépage emblématique du vignoble de Cahors, que l’on assemble généralement avec du cépage merlot ou du tannat. Il s’agit d’un vin de caractère charpenté et structuré se distingue par la variété de ses arômes, relativement à la disparité des types de sols qui composent son vignoble. Lire la suite

AOC Cahors et son Malbec : Sélection de vins

Il y a 54 produits.

Filtres actifs

Le vin de Cahors, une histoire qui remonte à l’antiquité

C’est au 1er siècle, avec l’entrée des légions romaines en Quercy et la création de la ville de Dinova Cadurcorum (la ville des Cadurques), l’ancêtre de Cahors, que furent plantés les premiers vignobles environnants. Très rapidement, le vin de Cahors rencontre un succès considérable et plus particulièrement de l’autre côté de la manche où il lui fut attribué le surnom de black wine

Au cours des siècles suivants, la notoriété de ce vin bien singulier ne va cesser de croître. Il gagne alors les cœurs à l’international en s’exportant, depuis le port de Bordeaux, jusqu’aux Amériques, en Hollande ou encore en Russie où il deviendra le vin préféré des tsars mais également de l’Église orthodoxe qui lui attribuera le statut de vin liturgique. 

L’apparition du phylloxéra vers 1880 détruira par la suite la quasi-totalité du vignoble alors que le cépage Malbec, à l’origine de sa création, fut utilisé à la même époque de l’autre côté de l’océan Pacifique pour permettre la création du célèbre vignoble de Mendoza aux pieds de la cordillère des Andes en Argentine. 

Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que quelques viticulteurs passionnés locaux se mobilisent pour relancer l’activité du vignoble de Cahors avec la création en 1947 de la cave coopérative des côtes d’Olt. 

Cette démarche accompagnée d’une réelle volonté de mettre en place une méthodologie de production qualitative se verra récompensée en 1971 par l’obtention de l’appellation d’Origine Contrôlée

Alors qu’il ne couvrait seulement que 440 hectares en 1971, le vin de Cahors a depuis retrouvé un statut et une importance plus conforme à son histoire avec aujourd'hui pas moins de 4 500 hectares se revendiquant de l’AOC Cahors.