Entre Vous & Nous

Recherche

Code Promo

Rouge

Château Leret 2014 Malbec Réserve

AOC Cahors structuré et fruité

  • Cépage :
    Malbec, Merlot
  • Appellation :
    Cahors
  • Conseil de dégustation :

    17°C

    -

    19°C

    degustation-
    Pour son côté fruité et structuré, on l’appréciera avec des viandes légères comme le poulet, au four ou snacké. Il sera parfait avec un barbecue. Sinon, laissez place à votre imagination : pourquoi ne pas l’essayer avec un pavé de Kangourou ?
  • Degré :
    12.5%

+

-

Prix : 51,00 €

Soit 8,50 € par bouteille

4 médailles consécutives au Concour Général Agricole de Paris.

Vin Malbec AOC Cahors

Domaine de 36 hectares, le Château Leret Monpezat s’épanouit au coeur de l’appellation, entre causse et vallée surplombant le Lot. Plus fidèle au vin de Cahors qu’à sa dulcinée (la chanson populaire « Ne pleure pas Jeanette » trouverait ses racines ici), Henri IV aurait sans doute apprécié la typicité des vins du Château, forte de l’alliance du Malbec et du terroir de Leret, dont la richesse aromatique, l’intensité impressionnante et la belle vivacité promet de rares instants de plaisir.

 

Médaille d'argent au Concours Général Agricole de Paris.

Terroir :

Le domaine occupe l’essentiel du plateau d’un des plus grands méandres de la rivière depuis Albas jusqu’à Belaye. Le sol est argilo-calcaire avec des alluvions anciennes du tertiaire déposées sur un sous-sol pierreux où affleurent quelques galets du premier lit de la rivière. Composé pour sa majorité de Malbec (80%) et d’autres cépages autochtones comme le Merlot et le Tannat, le vignoble, replanté entre 1965 et 1975, est conduit en lutte raisonnée avec enherbement, effeuillage, vendange en vert, maîtrise des rendements et longue maturation.

Afin de protéger le terroir de l’érosion et conserver son homogénéité et sa composition, celui-ci est drainé. Jouissant d’un ensoleillement optimum, les vents tournent sur le plateau toute l’année en brise légère chassant les grands froids, évitant les gelées de printemps, atténuant les coups de soleil les jours de canicule et favorisant une meilleure maturité pendant les vendanges.

Malbec (90%), Merlot (10%)

Vinification :

Vinifications longues et traditionnelles par remontages classiques permettant d’extraire beaucoup de couleur, de matière, afin de définir un Château Leret Malbec Réserve typé. Maîtrise des températures, contrôles rigoureux. Ce vin est mis en bouteilles au château.

Dégustation :

Sa robe est d’un rouge bien soutenu. Son nez, d’une belle intensité, est dominé par des arômes de petits fruits rouges (cerises noires) où se mêlent des parfums d’épices. C’est un vin fruité en bouche, finissant sur des tanins fins et élégants qui lui permettront de vieillir encore plusieurs années.

Temps de garde : 

Ce vin est à déguster dans sa jeunesse, 3 à 6 ans après sa mise en bouteille.

Récompenses : 

2014 Argent Concours des Vins du Sud-Ouest
2014 Argent Concours Général Agricole, Paris
2013 Argent Concours Général Agricole, Paris
2012 Or Concours Général Agricole, Paris
2012 Bronze Feminalise 
2011 Or Concours Général Agricole, Paris
2009 89/100 Wine Enthusiast Magazine
2007 Argent Concours Général Agricole, Paris
2007 Bronze Concours des Grands Vins de France, Mâcon
2006 Bronze Concours des Grands Vins de France, Mâcon
De Titre Commentaire
19/07/2016 Christophe martin. très bon vin pour les amateurs de Cahors Vin fruité, agréable en bouche et facile à boire. Petites touches d'épices et de réglisses très agréables. Livraison parfaite (dommage qu'il n'y a pas de points relais cependant) et conseiller très sympathique.
01/03/2016 Pauline P. bon vin mais tannique ce vin est très bon mais je conseille de le laisser vieillir, à moins qu'on aime les vins ronds et tanniques. Cordialement.

Dès son retour de Californie en 1965, fort de sa passion pour le vin de Cahors et de ses dix-huit mois de stage dans la Nappa Valley d’où il est revenu persuadé que la technique est un précieux allié de l’art, Jean-Baptiste de Monpezat s’employa à rénover le vignoble familial de son père, le Comte de Monpezat, tout en créant son propre vignoble, le Château Leret Monpezat. Petit à petit, de 1965 à 1975 par un remembrement exemplaire de parcelles éparses, il parvint à constituer un domaine homogène, de 34 hectares aujourd’hui.

Le manoir de Leret, attaché au domaine viticole, où vit confortablement le Comte Jean-Baptiste de Monpezat, est lié à la légende de Jeanne d’Aymet que le bon Roi Henri IV séduisit près de la fontaine qui porte encore son nom au « Bois d’Anglars » et emmena à Paris pour finalement l’abandonner… tout en restant fidèle au vin de Cahors. C’est là l’origine de la chanson populaire « Ne pleure pas Jeannette ».

Dans les années 1991, afin de garantir la pérennité de son domaine, Jean-Baptiste de Monpezat choisit de s’associer avec Georges et Bertrand-Gabriel Vigouroux, porteurs d’un savoir-faire certain tant au plan de la culture de la vigne, que des vinifications et de la commercialisation. La SCEA Comte Jean-Baptiste de Monpezat vit le jour et permit la construction d’un chai particulier au cœur même du vignoble, afin d’apporter aux raisins récoltés sur le domaine les meilleures conditions de vinification et vieillissement.

La Maison Georges Vigouroux œuvre à la renommée des vins du Sud-Ouest depuis quatre générations. Pionnier de l’Appellation Cahors, leader et spécialiste du Malbec français, elle a acquis une expérience unique de ce cépage originaire du Lot, à travers ses propriétés aux nombreuses récompenses et ses marques renommées. 

De vieille souche lotoise, installée depuis plus de 129 ans dans le commerce du vin, la famille Vigouroux a acquis sa renommée grâce à un savoir-faire transmis entre générations.

Germain Vigouroux fonda l’entreprise familiale, qui était un négoce, en 1887 et connut l’invasion du vampirique phylloxéra. Son fils, Gabriel Vigouroux, releva ensuite le défi au début du XXème siècle. Georges Vigouroux, troisième génération, reprit le flambeau en 1963 et donna une dimension nationale à l’entreprise de négoce en développant l’activité vins en bouteilles. Puis il devint vigneron en replantant la vigne sur les coteaux de Cahors à partir de 1971. Pour cela, il choisit l’emplacement où existait déjà au Moyen-âge un vignoble, dont le vin, Château de Haute-Serre, connut ses heures de gloire au XIXème siècle avant d’être détruit par le phylloxéra. L'acquisition du Château de Mercuès en 1983 et la construction d'un chai de vinification et de vieillissement souterrain, marquèrent la deuxième grande étape de ses réussites personnelles.

Aujourd’hui, c’est Bertrand-Gabriel Vigouroux, son fils, qui met en œuvre tout son savoir pour confectionner des grands vins Malbec, et leurs donner une dimension internationale. Il a également développé les domaines de Leret-Monpezat, Tournelles et Pech de Jammes.

Dotée d’un outil de production moderne et d’une structure commerciale performante, la famille distribue en France et dans le monde entier les vins signés Georges Vigouroux ainsi qu’une large gamme de vins du Sud-Ouest issus d’excellents domaines sélectionnés pour leurs valeurs et leur savoir-faire.

À découvrir également

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

PayPal